Logo Association des producteurs de fruits d'été Corses
Menu Association des producteurs de fruits d'été CorsesAccueilPrésentationBassin de productionLes fruits d'étéLes producteurs
MenuInformations techniquesPartenairesDocuments à téléchargerPhotos et vidéos
APFEC
Association des Producteurs
de Fruits d’Eté de Corse
CORSIC'AGROPOLE
Lieu dit Pianicce
20230 SAN GIULIANO


Téléphone Apfec Tel : 06 01 20 39 69
Fax Apfec Fax : 04 95 47 38 62
Mail Apfec apfecorse@yahoo.fr

Présentation

Zoom sur l'association des fruits d'été corses


► Ses missions



L’Association des Producteurs de Fruits d’Eté de Corse (APFEC), regroupe les principaux acteurs de la filière, qui ont définis plusieurs objectifs structurants fédérateurs concernant :

  • La diffusion de connaissances techniques nouvelles (informations, assistance pour la mise en œuvre de techniques culturales respectueuses de l’environnement)

  • Structuration de l’offre: prévision de récoltes et des objectifs de production

  • Suivi des tendances du marché et cotation des produits

  • Stratégie collective et marketing commun.


D’autre part, l’APFEC s’engage à :

    - Promouvoir des pratiques culturales et des techniques de production et de gestion des déchets, respectueuse de l’environnement
    - Réduire les coûts de production
    - Participer à la promotion des produits et orienter les choix de ses adhérents vers une démarche de qualité.


Elle représente les produits suivants : pêche, nectarine, abricot, prune de bouche, raisin de table, pomme, cerise.

L’APFEC a donc deux grandes missions :

● L’animation de la filière

- Veille concurrentielle (prix et origine)
- Communication interne (régulation de la production, réunions fréquente, etc.)
- Promotion de la filière avec diverses actions (plan de communication)
- Réseau de contact (partenaires privés et publics)
- Mise en place d’un observatoire des volumes et des prix
- Réflexion sur la création d’un SIQO ou d’une marque collective

● La connaissance de la production

- Cotation de première mise en marché

► Organisation Filière



Dans le cadre de l’Association des Producteurs de Fruits d’Eté de Corse (APFEC), les principaux acteurs de la filière se sont regroupés et ont définis plusieurs objectifs structurants fédérateurs concernant :

• La diffusion de connaissances techniques nouvelles
• Structuration de l’offre: prévision de récoltes et des objectifs de production
• Suivi des tendances du marché et cotation des produits.
• Stratégie collective et marketing commun.

► Commercialisation



La commercialisation est réalisée par chaque producteur, toutefois l’offre est orientée par une planification de l’offre potentielle (surface et calendrier prévisionnel de production).
D’autre part l’observation hebdomadaire de la demande et la connaissance de l’évolution des prix offrent aux arboriculteurs une bonne lisibilité du marché.

► ETAT DES LIEUX



Atouts

• Production locale permettant la récolte des fruits à maturité associant une qualité gustative et une fraîcheur incomparable.
• Filière unifiée au sein d’une organisation structurante.
• Débouchés sur le marché local en concordance avec la forte demande estivale.

Faiblesses

• Mise en marché émiettée, favorisant la dépréciation commerciale
• Absence d’infrastructures collectives et d’offre groupée
• Le transport routier constitue un frein pour la distribution des produits
• Volume de demande peu prévisible (contexte socio-économique).

Opportunités

• Bonne concordance entre la production et la demande
• Image très valorisante de la production Corse
• Les circuits commerciaux sont très courts
• Structuration commerciale naissante
• Solide approche identitaire commune : logo, marque collective…

Menaces

• Déficit de compétitivité vis-à-vis des importations
• Politique nationale d’achats centralisés dans la distribution
• Possibilités d’usurpation de l’origine de la production
• Evolution du parasitisme imprévisible

► ENJEUX 2010-2013



Actions à mener par la filière :

● Au niveau des exploitations

Les producteurs sont unis au sein d’une association largement représentative de la filière, ils organisent la production, observent le marché et mènent des actions collectives.
L’organisation de la production limite le risque d’affaissement des prix, de plus l’information mutuelle facilite les échanges entre producteurs.
La filière met en œuvre les pratiques raisonnées et les moyens de protection alternatifs qui limitent l’usage de pesticides.
En contrepartie des surcoûts, la production de fruits d’été pourrait avoir accès à une MAE spécifique.

Les résultats expérimentaux nationaux et régionaux sont divulgués auprès des professionnels. La circulation de l’information et la mise en œuvre de pratiques nouvelles est favorisée dans le cadre d’un suivi technique spécialisé indispensable.

Dans le contexte de mondialisation, la production de primeurs ou de fruits tardifs ne présente plus aucun intérêt économique.

Concernant les contraintes logistiques, les producteurs sont pénalisés avec les difficultés d’approvisionnement, les transports coûteux et un différentiel de charges sociales en regard des autres régions et pays producteurs de fruits.

Il serait judicieux de permettre aux exploitants de se consacrer pleinement à l’activité productive en proposant une gestion collective de la fonction commerciale (magasin de producteurs, OP).


● Pour la structuration de la filière

L’APFEC organise la concertation entre producteurs pour mettre l’offre en cohérence. L’association observe l’évolution locale des prix.

Les fruits de la région bénéficient d’une petite surcote, cependant les produits Corse sont souvent concurrencés par des importations dont l’origine est dissimulée, la tromperie du consommateur profite alors à la marge du détaillant.

A défaut de signe de qualité multi-produits (impossible à mettre en œuvre), les arboriculteurs d’été de Corse vont déposer une marque collective associée à l’origine et valorisant la fraîcheur et les conditions de production.
La démarche permettrait de fédérer les producteurs autour d’un symbole visuel de qualité qu’il serait inspiré de fonder sur une « charte de production» vertueuse et garante de la qualité.


● Au plan commercial

La négociation par des producteurs individuels est contre- productive, il est préférable de regrouper l’offre d’évoluer vers une structuration mutuelle de la commercialisation en innovant (plateforme virtuelle, structure logistique, magasin de producteurs etc.…).
Pour la marque l’association devra prévoir un plan de communication en phase avec les attentes qualitatives des consommateurs (saveur, fraîcheur, identité, proximité, santé et environnement).

La filière doit amplifier l’identification des produits régionaux et renforcer la traçabilité.
 
Haut de page 
 
© Association des producteurs de fruits d'été Corses - Création et hébergement : Iris Média - Corse
Références - Mentions légales - Partenaires Web